Qui je suis

Je suis née en 1987, déjà infectée par le virus «cheval». Mes parents ont toujours été des férus d’équitation et spécialistes de plusieurs domaineschevalins. C’est donc tout naturellement que je me suis retrouvée très jeune déjà sur une selle. J’ai alors eu la chance d’assister aux cours privés d’équitation donnés par ma mère, ce qui m’a permis d’apprendre ce qu’un entraînement physiquement sain et adapté au cheval représente

Par la suite, j’ai approfondi ces connaissances en participant à différents cours et séminaires. Par ailleurs, j’ai travaillé pendant plusieurs années dans la boutique de matériel équestre de mes parentsMon père est spécialiste et l’un des meilleurs vendeurs de selles western en Suisse. Mes connaissances approfondies dans le domaine font de moi une professionnelle compétente qui saura dispenser d’excellents conseils personnalisés au niveau de l’équipement. J’ai en outre eu la chance de bénéficier du savoir de ma mère, physiothérapeute pour chevaux, sur le travail et l’entretien musculaire correct et sain

Ayant une grande passion pour les chevaux, je n’aijamais douté de ma vocation professionnelle. Pour améliorer mes compétences, j’ai suivi plusieurs cours chez des professeurs renommés en Europe et en Amérique. De plus j’ai fait des stages de plusieurs mois en Suisse et à l’étranger, notamment dans les domaines suivantsHorsemanshipReiningCutting et Dressage.

En ce qui concerne le Horsemanship, j’ai bien appris de ma mère et du travail avec les mustangs. Les meilleurs professeurs ce sont les chevaux eux-mêmes, spécialement les animaux sauvages. Leur comportement est très naturel grâce à leurs instincts aigus. On doit acquérir les compétences solides afin de s’affirmer comme un dresseur sûr pour gagner l’obéissance du cheval.

Je me tiens encore soigneusement informée de toute nouveauté qui pourrait m’être utile, que ce soit sur livres ou sur supports vidéo. En complément de ces études théoriques, je les confronte à la réalité du métier afin de vérifier leur bien-fondé (dans la mesure évidente du raisonnable).

Avant que je commence la formation d’un cheval, il est toujours ausculté par une thérapeute expérimentée, et traité par celle-ci si nécessaire. Ainsi, je contrôle l’équipement afin d’être sûre qu’il convienne au cheval. 

Ma grande passion c’est la formation des jeunes chevaux. Spécialement la musculation, mais aussi la récupération et de trouver des solutions en cas de problèmes en ce qui concerne la traite du cheval. En outre, j’adore donner des cours individuels et collectifs. C’est vraiment satisfaisantde travailler avec différents chevaux et avec des personnes motivées. Ca me rend heureuse de voirmes clients faire des progrès et atteindre leurs buts, qu’ils soient de participer à un tournoi, comme de se balader à cheval tranquillement dans la nature. Ce qui me semble très important, c’est que l’équitation soit seine et basée sur l’anatomie du cheval. La base de tous les disciplines – indépendamment du style ou de la race – c’est que le cheval soit motivé à participer. Ceci présuppose que le cavalier comprenne la psychologie du cheval et qu’il soit donc capable d’y adapter sa traite. Ma formule c’est donc: mental + physique = unité. Ceci concerne le cavalier de loisirs ainsi que le cavalier plus ambitieux

Ce que je veux apprendre aux élèves, c’est surtoutcomment fonctionne la psychologie des chevaux; comment est-ce qu’ils voient le monde; et surtoutavoir plaisir en compagnie du cheval!